English
Newsletters
Sprint final ! Print E-mail
There are no translations available

  Charles est parti le 18 Décembre 2006 de Dakar au Sénégal. Il est parfaitement concentré sur sa vitesse. Il cherche à aller le plus vite possible entre l'Afrique et l'Amérique du Sud, c'est la définition du record que l'Océan Rowing contrôle par balise ARGOS.   ça y est,  la dépêche AFP est tombée : Charles arrive !!  La zone est définie. «Elle se situe à 200 miles au nord de l’Amazone. Le bateau d’assistance viendra me chercher de Bélem ».

Charles est donc en train d’établir un nouveau record de traversée de l’Atlantique à la rame d’Est en Ouest sur un nouvel itinéraire.

Read more...
 
Bilan après 21 jours d'Atlantique à la rame Print E-mail
There are no translations available

Charles, après s'être amariné pendant deux ou trois jours, mange beaucoup moins que les 10 000 Kcal prévues par jour. Il ne se sert pratiquement pas de son réchaud et cuisine la nourriture déshydratée à froid, la plupart du temps.
Sur son canot de 6,16 m, il reste souvent dehors car "en cas de chavirage ce sera plus pratique ". En effet si le canot se retournait, Charles devrait ouvrir son hublot sous l'eau, plonger, refermer le hublot et ensuite peser sur la dérive pour remettre le canot debout avant de remonter à bord.
Soucieux avant le départ des petits bobos éventuels, il semble pour l'instant toujours en grande forme générale ni les mains, ni les pieds, ni les genoux, ni surtout le postérieur ne se manifestent trop.  
L’habitacle est pourtant réduit. Un rapide calcul évalue à 3 ou 4 m2 sa surface de vie. Une salle de sport grand luxe pour ramer avec le ciel pour témoin en un mot le pont où il est difficile de tenir debout. L’intérieur, un espace pour dormir 1,94 m par 1m, bordé de bacs à rangement très fonctionnels et une cuisine où Charles peut s’asseoir. En effet, le  hublot donne une grande clarté a cet espace et permet à Charles de relever la tête. L’espace technique se compose du dessalinisateur et du tableau électrique avec GPS et Téléphone et quelques rangements pour le matériel. Charles s'est bien adapté à ce nouveau sport qu'il pratique de puis un peu plus de deux mois maintenant.
L'entraînement sur la mer à La Rochelle n'avait cependant rien à voir en terme de vagues. Parfois, il ne peux pas ramer car il est trop ballotté.
Le canot au ras de l'océan permet de vivre la mer dans toutes ses dimensions : la taille des vagues, leur régularité, leur croisement et aussi les courants favorables ou contraires.
Read more...
 
Etat des lieux après 10 jours de traversée Print E-mail
There are no translations available

Le Français Charles Hedrich s’est élancé lundi 18 Décembre de Dakar en vue de battre le record de la traversée de l’Atlantique en solitaire à la rame.

Le Français Charles Hedrich s’est attaqué à un véritable périple en mer : traverser l’Atlantique à la rame en solitaire et tenter ainsi de battre le record absolu de quarante-deux jours détenu par son ami et parrain Emmanuel Coindre, 7 records mondiaux de traversée à la rame à son actif et n°1 mondial de la discipline.

Accompagné de sa femme, Patricia, et de ses deux préparateurs de bateau, ce Lyonnais de quarante-huit ans a quitté la plage Ngor de Dakar, étonnamment déserte en cette matinée frisquette. Le départ fut sobre, les adieux à sa femme simples et discrets. Calme et imperturbable, c’est pourtant sur une mer plutôt agitée que l’impénitent aventurier a pris place dans un modeste rameur de six mètres sur deux. Tout naturellement ...

Read more...
 
TOP CHRONO POUR L'ATLANTIQUE! Print E-mail
There are no translations available

Charles est parti ce matin à 8h48 de Dakar pour ce nouveau défi. La fenêtre météo était idéale pour le départ. Les médias locaux étaient présents pour immortaliser cet événement : la RTS (télé sénégalaise) et des quotidiens l’ont accompagné pour enregistrer les dernières images et prendre des photos.

Reprenons un peu la chronologie de ce dernier projet :

Charles parraine le canot de Patrick Favre (partant pour la course Rames Guyane) le 26 Août à La Trinité sur Mer.
A la rentrée, Charles commence doucement sa préparation pour l’Ironman du Brésil prévue le 27 Mai et courre autour de l’hippodrome de Longchamp.
Il croise le 8 Novembre Emmanuel Coindre, détenteur de 7 records océaniques à la rame, qui se prépare également pour Rames Guyane.
Ce même jour, Charles décide de traverser l’Atlantique à la rame d’Est en Ouest et de tenter de battre le record.
Le 14 Novembre Emmanuel lui loue son canot de record.
Le 19 Novembre, son parrain sur ce nouveau défi Emmanuel Coindre et son filleul Patrick Favre prennent avec succès le départ de la course Rames Guyane. Emmanuel prend la tête et Patrick est dans le premier tiers. Le moral est bon, les concurrents sont concentrés et prêts à en découdre.
Le 5 Décembre, Emmanuel est renversé par une vague irrégulière et la course se termine déjà pour lui. Patrick continue sa route. Il vient de dépasser Jo Le Guen et pointe désormais à la seconde place derrière Romain Vergé.
Read more...
 
More...
<< Start < Prev 41 42 43 44 45 46 Next > End >>

Results 361 - 364 of 364
 
up
up