Français
20.09.15 - Tribune de Genève Version imprimable Adresse Email

Pour lire l'article en ligne, cliquez ici.

 

Hedrich passe le Nord-Ouest en solo

Clara Tellio 20.09.2015

 

Il lui aura fallu deux ans et demi, trois saisons, deux hivernages et 6000 kilomètres dans l’Arctique pour réaliser cette première mondiale.

 

Mercredi, Charles Hedrich est devenu le premier homme à avoir réussi la traversée du mythique passage du Nord-Ouest en solitaire. Après de nombreuses mésaventures, il est arrivé, d’un dernier coup de rame, à Pond Inlet dans le territoire du Nunavut, au nord du Canada.

Parti en juillet 2013 de Wales, en bordure du détroit de Béring, sur les côtes de l’Alaska, Charles Hedrich a dû interrompre deux fois son aventure. La traversée s’est faite en plusieurs étapes. Lors de la première, la plus difficile dans le climat le plus rude du monde, il a parcouru près de la moitié de son périple avant d’entrer en hivernage à Tuktoyaktuk, dans le Grand Nord canadien.

 

A l’été 2014, il repartait pour 2000 kilomètres. Il devait à nouveau laisser son bateau à l’abri à Taloyoak juste avant l’automne et le retour des glaces. Enfin, le 13 août dernier, il a entamé sa troisième et dernière étape, longue d’un millier de kilomètres. Les conditions furent particulièrement difficiles.

 

Un soulèvement de baleine, une attaque d’ours, de la glace, mais aussi du vent ont considérablement gêné sa progression, mais le Français n’a jamais baissé les bras. Du reste, à la seule force de ces derniers, il aura ramé au total durant 165 jours pour réussir son monumental exploit.

 

Cet ancien homme d’affaires devenu, il y a dix ans, un véritable aventurier, n’en était pas à son coup d’essai. En 2012 déjà, le rameur avait réalisé le premier aller-retour en solo sur l’Atlantique en seulement 141 jours. (TDG)

 

(Créé: 20.09.2015, 14h22)

 

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >
 
up
up