Français
12.01.17 - Charles Hedrich les a courues : les courses qui font l'actualité Version imprimable Adresse Email

 

http://www.charleshedrich.com/images/NL2017/nl%2012.01.17%20image.png

 

Pendant ce temps là…

Samedi 7 janvier, Charles Hedrich a participé, avec son dernier film Sur tous les terrains du Monde, à la 8e Journée du voyage et de l’aventure organisée par l’ABM (Aventure au Bout du Monde) à Paris. Et pour ceux qui n’auraient pas encore eu la chance de voir ce 52 minutes, sachez que la tournée Connaissance du Monde passera peut-être par chez vous. Les prochains rendez-vous ? Saint-Sébastien-sur-Loire (44) vendredi 13/01, puis Paris, Valenciennes, Amiens, Genève… À suivre !

 

Charles Hedrich les a courues… :

Les courses qui font l’actualité

 

Le Dakar en bref…

2 semaines d’efforts et des milliers de km de pistes, le Dakar est un des rallyes les plus exigeants du Monde. C’est en 1979 qu’a lieu la 1ère édition, 2 ans après que Thierry Sabine en ait eu l’idée. Alors participant à la course Abidjan/Nice, il se perd dans le désert et décide d’organiser un rallye en Afrique. L’itinéraire varie d’une année à l’autre et parfois l’arrivée n’a même pas lieu à Dakar. Pour des raisons de sécurité, en 2008 l’édition est annulée. Depuis 2009, la course se dispute en Amérique du sud. En réaction, l’Africa Race est créée en parallèle.

 

2003 : Charles Hedrich réussit le Dakar moto

« Je commence par passer mon permis moto en mars. La 1ère école […] me renvoie assez vite pour comportement agressif, inconscience et dangerosité au guidon. Je trouve une autre auto-école plus conciliante et, une fois le permis en poche, j’enchaîne pendant dix mois : Touquet, courses en moto cross et rallyes raid de Coupe du Monde Tunisie, Maroc, Master Rallye en Russie, Désert Challenge à Dubaï. » (Sur tous les terrains du Monde, autobiographie de Charles Hedrich. Où l’acheter ? Toutes les infos : www.charleshedrich.com/index.php?option=com_content&task=view&id=3805&Itemid=232). Le 31 décembre 2002, il est au départ de la course… et ça aurait bien pu s’arrêter là ! Lors du prologue, alors qu’il roule seul avec l’impression que sa moto éclaire vraiment peu, il négocie mal un virage et sort de la route violemment. La raison : il ne savait pas qu’il y avait des pleins phares sur la moto ! Heureusement, il réussit à terminer le parcours dans les temps et quelques jours plus tard, il termine 6e dans la catégorie 400 cm³.

 

Au fait, pourquoi la moto ?

Réponse de l’intéressé : « J’aurais pu continuer à courir en voiture en nourrissant des ambitions au classement mais la dimension physique des sports est un élément capital d’intérêt pour moi. Et, sur ce terrain-là, la moto n’a bien sûr rien à voir avec la voiture ».

 

L’actu de la course ?

Les coureurs ont la tête sous l’eau ! Les intempéries perdurent sur le tracé du Dakar cette année. La 39e édition subit, depuis vendredi dernier, des pluies diluviennes qui ont provoqué retards, modifications et même annulation de plusieurs étapes. La 5e étape (vendredi 6/01) a par exemple été raccourcie de… 228 km, la 7e (lundi 9/01) de 161 et la 8e (mardi 10/01) de 73 alors que les étapes 6 (samedi 7/01) et 9 (mercredi 11/01) ont tout simplement été annulées. L’arrivée est prévue le 14 janvier.

 

2004/2005 : Le Vendée Globe en pirate

Le Dakar en poche, Charles Hedrich enchaîne directement l’année suivante sur une autre course de référence : le Vendée Globe. Son expérience à la voile se résume alors à quelques semaines sur des bateaux de plaisance mais il a pour lui d’être officier de marine marchande. Bref, il réussit à se qualifier pour l’épreuve. Mais, suite à un litige avec le propriétaire du voilier qu’il loue, ce dernier lui coupe la radio. Pour des questions de sécurité, l’organisation refuse qu’il prenne le départ. À ce que cela ne tienne, Charles Hedrich part en pirate, avec un mandat d’arrêt international, et réussit un tour du monde en 122 jours sans escales et sans assistance…

 

L’actu de la course ?

À moins de 2 000 milles de l’arrivée (environ 3700 km), Armel Le Cléac’h est toujours leader. Le Français dispose d’une avance de 227 milles (420 km) sur le Gallois Alex Thomson. L’info en + ? Sébastien Destremeau, qui réalise le Vendée Globe avec le même bateau que celui qu’avait Charles Hedrich pour son Vendée Globe en pirate, est toujours en course.

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >
 
up
up