Français
20.01.17 - ACTU : Coup de froid en France Version imprimable Adresse Email

http://www.charleshedrich.com/images/NL2017/nl%2020.01.17%20image.png

 

 

Pendant ce temps là…

Vendée Globe. Pas de surprise mais une belle victoire pour Armel Le Cléac’h qui a réussi à garder le lead de la course jusqu’au bout malgré les assauts d’Alex Thompson. C’est hier à 16h37 que le français est arrivé aux Sables-d’Olonne après 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes de course. Ce matin, le victorieux skipper a accueilli son « dauphin », Alex Thompson, qui est arrivé 15 heures 59 minutes et 15 secondes après lui. Bravo à eux ! À suivre, l’arrivée des autres skippers…

 

 

ACTU : Coup de froid en France

 

 

Vague de froid : kezako ?

Impossible de passer à côté : le froid s’est invité en France ! Mais quand peut-on parler de vague de froid ? Que cela signifie vraiment ? Il s’agit d’un épisode de temps froid caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique avec, durant au moins 2 jours, des températures inférieures aux normales saisonnières.  En bref, c’est le parfait opposé d’une canicule.

 

Comment se régule la température corporelle ?

Quoiqu’il arrive, notre corps doit être à 37°C. Pour cela, nous avons une fonction interne qui s’appelle la thermorégulation qui permet de produire de la chaleur quand il fait froid ou au contraire d’en évacuer quand il fait chaud. Cette fonction utilise les muscles et des mécanismes métaboliques. Un exemple actuel : quand nous restons dehors quelques instants dehors quand il fait froid, nous frissonnons. Qu’est-ce qui se passe à ce moment-là ? Nous produisons involontairement des petites contractions musculaires. En même temps, les vaisseaux sanguins se contractent et réduisent le volume sanguin passant à proximité de la peau (pour ne pas le refroidir). C’est pour cela que nos doigts sont plus froids que notre ventre : la circulation sanguine y est réduite au minimum vital ! Pour produire ces micros contractions, nous utilisons de l’énergie : le sucre en priorité et les graisses ensuite.

 

À quelle date fait-il le plus froid en France ?

Les températures les plus basses seraient entre le 20 et le 27 janvier (source : Meteoconsult).

 

LE SAVIEZ-VOUS : quelles sont les villes les plus glaciales du Monde ?

Dans le top 5 nous avons : 5/ Inuvik, Canada, avec une température moyenne en janvier de… – 34°C. 4/ Resolute Bay, Canada : – 36°C. 3/ Doudinka, Sibérie : – 40°C. 2/ Yatutsk, Sibérie : – 43°C. 1/ Oïmiakon, Sibérie : – 51,5°C et un record à – 71,2°C en janvier 1926 ! Mais attention, n’allons pas croire qu’il y a qu’au Canada et en Sibérie qu’il fait froid… à l’extrême nord-est de la Chine, Harbin, « la ville de glace » comme on la surnomme, connaît des températures moyennes en janvier entre – 22 et – 24°C.

 

Charlie est passé par là !

Depuis 2003, Charles Hedrich est Sur tous les terrains du Monde. C’est d’ailleurs le nom de son autobiographie et de son film actuellement en tournée dans les pays francophones sur le réseau Connaissance du Monde. Et parmi ces terrains : les pôles ! En 2008, il réalise une expédition en Antarctique de 550 km en kite-ski. C’est sur ce continent que la température naturelle la plus basse de la planète a été enregistrée le 21 juillet 1983 :  – 89,2°C ! Là-bas, les températures vont de − 80 °C (en hiver) à 15 °C (en été). En 2009, c’est le Pôle Nord avec Arnaud Tortel avec la 1ère traversée en autonomie jusqu’au Groenland. Record : − 52°C sous la tente ! Enfin, en 2013-2014-2015 : le 1er passage du Nord-Ouest à la rame dans les glaces du Grand Nord. Et, parole d’aventurier : « on arrive à s’acclimater à la chaleur, par contre on ne s’acclimate pas vraiment au froid. Si vous passez 6 mois en expédition polaire, le 7e mois vous aurez toujours tout aussi froid. En revanche, on s’habitue à gérer le froid. »

 

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >
 
up
up