15.04.16 - Charlie Katowice, Hommage Jerzy Kukuczka

 

 

 

  http://www.charleshedrich.com/images/NL2016/nl%2015.04.16%20image.png

 

Et pendant ce temps là …

La prochaine expédition de Charles Hedrich, le 1er Tour de France à la rame, se fera sous le haut patronage du Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Pour en savoir plus : http://www.charleshedrich.com/

 

Charlie à Katowice

Hommage à Jerzy Kukuczka

 

 

Ça s’est passé sur Radio Nova…

http://www.novaplanet.com/radionova/59274/episode-ou-est-charlie-a-katowice

 

 

Charles Hedrich : aujourd’hui je suis à Katowice en Pologne en 1948

 

Radio Nova / Thierry Paret : Bonjour Charles Hedrich, ça va ?

 

Charles Hedrich : En pleine forme, bonjour.

 

Radio Nova / Thierry Paret : à Katowice, qu’est-ce qu’il s’y passe donc, là-bas ?

 

Charles Hedrich : Alors la ville fut rebaptisée quelque temps Stalineville par le gouvernement communiste de l’époque. C’est une métropole de 3 millions d’habitants avec une industrie du charbon massive grâce aux ressources minières des massifs montagneux alentours. Katowice c’est là que Jerzy Kukuczka voit le jour en 48. Il est aujourd’hui considéré dans le monde entier comme un des plus grands himalayistes de tous les temps, pour beaucoup c’est le plus exceptionnel.

 

Radio Nova / Thierry Paret : pourquoi ? qu’est-ce qu’il a fait de si extraordinaire ?

 

Charles Hedrich : Alors en 87, il fut le second à réussir l’exploit de gravir les 14 sommets de plus de 8000 m de la Terre, 1 an seulement après Reinhold Messner. Mais pour situer la performance, à ce jour aucun français n’a encore réussi à le faire et Jerzy Kukuczka vivait la Pologne communiste et contrairement aux alpinistes de l’ouest qui bénéficiaient des dernières avancées technologiques pour le matériel, il devait se contenter d’équipements sommaires. Il se nourrissait sur place grâce à des conserves provenant d’entrepôts militaires.

 

Radio Nova / Thierry Paret : donc il était vraiment hors normes.

 

Charles Hedrich : Hors normes. Sans argent, il s’arrangeait sur tout. Il grimpait parfois sans autorisation, sans permis d’ascension. Et malgré ça il a accompli cet exploit en seulement 8 ans, un exploit absolu, et en plus en multipliant les hivernales et les voies nouvelles comme sur l’Everest et le K2. Son histoire est proprement incroyable. Il démarre la montagne dans le massif des Carpates. Le plus haut sommet de Pologne culmine à 2500, c’est le mont Rizzy, Jerzy se révèle être une véritable force de la nature. Une de ses qualités étaient d’être capable de s’enterrer dans un trou à neige, même en très haute altitude, de survivre avec presque rien, d’attendre 3 ou 4 jours dans son trou les bonnes conditions météo, et tout d’un coup il sortait comme un renard de son terrier pour atteindre le sommet.

 

A 41 ans il est au sommet de son art après une carrière éblouissante, il aurait pu lever le pied, mais pas du tout. Il décide de tenter l’ascension de la mythique face sud du Lotse, 8500 m, le dernier grand problème de l’alpinisme moderne. Une face d’escalade verticale extrêmement difficile, balayée par les avalanches. Le 24 octobre 89 alors qu’il se trouve à 8200 m sa vieille corde qu’il avait acheté sur un marché à Katmandou se rompt. Il fait une chute mortelle de 3000 m. Jerzy Kukuczka, surnommé parfois le yeti des Carpates, rentre dans la légende […]

 

 

LE SAVIEZ-VOUS : Quels sont les 14 sommets de plus de 8 000 m ?

1/ Everest, 8 848 m 2/ K2, 8 611 m 3/ Kangchenjunga, 8 586 m 4/ Lhotse, 8 516 m 5/ Makalu, 8 463 m 6/ Cho Oyu, 8 201 m 7/ Dhaulagiri, 8167 m 8/ Manaslu, 8 163 m 9/ Nanga Parbat, 8 126 m 10/ Annapurna, 8 091 m 11/ Gasherbrum I, 8 068 m 12/ Broad Peak, 8 047 m 13/ Gasherbrum II, 8 035 m 14/ Shishapangma, 8 027 m.