29.03.17 - Le Dauphiné Libéré

 

Une heure complète d’aventure

 

Bas du formulaire

Depuis bientôt quinze ans, Charles Hedrich, qui vit une partie de l’année dans le petit village de Saint-Nicolas-de-Véroce, au-dessus de Saint-Gervais, se lance chaque année dans une nouvelle aventure. À son palmarès, outre des statuts de “finisher” des plus grands événements sportifs mondiaux comme le Paris-Dakar, la Pierra Menta ou l’Ultra trail du Mont-Blanc, on retrouve aussi, pêle-mêle, l’ascension de l’Everest, un tour du monde à la voile en solitaire, un aller-retour à la rame sur l’Atlantique ou encore la traversée, à pied et en complète autonomie, du désert d’Atacama (Chili), le plus aride et inhospitalier du monde.

 

Le désert, cet ancien chef d’entreprise devrait d’ailleurs le retrouver cet été avec cette fois la volonté de s’aventurer soit au Taklamakan (Chine), soit au Simpson (Australie). Mais avant cela, c’est au public que Charles Hedrich fait face.

 

Depuis le début de l’année, grâce au réseau “Connaissance du monde”, il projette en effet son premier film “Sur tous les terrains du monde”, titre emprunté à sa première autobiographie parue à l’automne. Un documentaire d’une heure qui retrace tout son parcours d’aventurier de l’extrême et que le principal intéressé commente en direct aux spectateurs avant d’échanger avec eux, principalement sur « mes motivations, la préparation physique nécessaire, la gestion des blessures, les risques… » raconte-t-il.

 

Ce jeudi, Charles Hedrich sera ainsi au Ciné Mont-Blanc de Sallanches (à 19h30) pour une nouvelle projection-conférence, avec l’espoir de vendre un jour son film à une chaîne de télévision et, pourquoi pas, de créer une série où chaque épisode sera consacré à une aventure bien précise.