09.06.17 - Peuples d'ailleurs : les Inuits

 

http://www.charleshedrich.com/images/NL2017/nl%2009.06.17%20image.png

 

PENDANT CE TEMPS-LÀ…

Des nouvelles de Luc Dupont ! L’aventurier Respectons la Terre est en train de réaliser un tour du Monde à la voile. Les dernières nouvelles sont bonnes : « 37 jours de mer pour traverser l’Océan Indien, jusqu’à Rodrigues, un peu long mais pas de casse à bord ! ». Pour suivre son expédition : http://www.lesnavigationsdelucos.com/

 

 

Peuples d’ailleurs

Les Inuits

 

 

Les Inuits : qui sont-ils ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser « Inuits » ne correspond pas à un peuple mais un groupe de peuples autochtones ! Leurs points communs ? Des similarités culturelles et une origine ethnique. D’ailleurs, « inuit » signifie « humain », « personne » en inuktikut (langue inuite). Par exemple, lors du 1er passage du Nord-Ouest à la rame réussi par Charles Hedrich (2013/2014/2015), ce ne sont pas les mêmes Inuits qui l’ont accueilli selon les villages. À Tuktoyaktuk ce sont des Inuits Inuvialuit alors qu’à Taloyoak, ce sont des Inuits Netilik ! Tous vivent dans les régions de l’Arctique. Selon le dernier recensement, ils seraient au total 150 000.

 

Au Nunavut, les Inuits ne vivent plus dans les igloos !

Aujourd’hui, le Nunavut (territoire Inuit dans le Grand Nord Canadien couvrant plus de 2 millions de km²) est peuplé par 10 000 Inuits répartis dans 14 villages. Là-bas, les kayaks ont presque tous disparus au profit des barques à moteur, les maisons en bois remplacent les igloos et on trouve même quelques scooters des neiges à la place des traîneaux… D’ailleurs, même si la langue d’usage est le Inuktitut, de nombreux Inuits parlent anglais et même certains le français !

 

La chasse traditionnelle, pilier de l’identité culturelle Inuite :

Historiquement, les Inuits sont des peuples de chasseurs nomades. Dans la tradition, la chasse du premier ours blanc constituait même pour un jeune Inuit le passage à l’âge adulte. En revanche, ils ne chassent que par besoin. Car si les Inuits ont opté pour la chasse c’était non seulement pour se nourrir, mais aussi pour fabriquer leurs outils, leur logement, se chauffer, s’habiller... Exemple avec la baleine : la chair pour s’alimenter, les fanons pour construire des arcs, les os pour les traineaux et la graisse pour s’éclairer. La peau des phoques, imperméable, leur servait même à confectionner des bottes ! 

 

80% de la population Inuit en Arctique chasse pêche toujours.

Même si la plupart des Inuits sont aujourd’hui sédentaires et ont un emploi, ils continuent à chasser par tradition, par soucis d’économie (car les produits vendus en supermarché sont très coûteux), mais aussi pour le commerce : vente de la viande, des peaux et de la graisse. Mais aujourd’hui, la chasse est réglementée : dates à respecter, spécification des méthodes pour abattre les animaux, quotas à respecter… Au Canada par exemple, 400 000 phoques peuvent être chassés chaque année après avoir perdu leur pelage de blanchon (vers l’âge de 12 jours) s’ils sont tués par 3 coups réglementaires avec un hakapik (gourdin). Pour l’ours blanc, les quotas étaient à 42 pour la saison 2011/2012. Résultat à Taloyoak par exemple les « élus » sont tirés au sort dans un chapeau !

 

LE SAVIEZ-VOUS : On dit Inuits ou Esquimaux ?

L’appellation « esquimaux » regroupe tous les peuples autochtones vivant dans l’Arctique.

Parmi eux : les Inuits.